Une initiative de :

 

Citations

La lecture est à la vie des hommes ce que la sève est à l'arbre. L'égalité des chances, c'est connaître le plus vite possible le chemin de la bibliothèque. Azouz Begag - écrivain et homme politique
 
Dans les situations d'urgence humanitaires la nourriture psychique sous la forme de culture et information est aussi vitale que la nourriture matérielle. Evelio Cabrejo-Parra - linguiste et psychanaliste

Je soutiens l'appel de bibliothèques sans frontières. Un livre c'est un ancrage, une mémoire qui vous suit et aide à se reconstruire où que l'on soit. David Chaillou - compositeur

In times of darkness books are invaluable because they radiate hope and inspiration and insight and because at their best they transform utterly the world within and the world without. Junot Díaz, écrivain 

Je connais et j’admire le travail des gens de BSF, des personnes encore soucieuses des besoins de l’autre dans un monde qui tend à n’écouter que les caprices de son propre ego. L’idée que l’engagement de BSF, acteurs de terrain, passe par le biais du livre et des métiers du livre me touche doublement. On aurait tort de croire que l’éveil à la culture n’est pas une priorité en temps de guerre ou après une catastrophe. Le but du langage est de dire quelque chose à quelqu’un, la première caresse c’est la parole. Mieux que tout autre objet, le livre remplit ce rôle. Denis Gombert - écrivain et éditeur

Il n'y a pas de conscience et de culture sans bibliothèques. Je connais des pays sans bibliothèques publiques accessibles à tous (...),, où les livres religieux sont quasi l'unique référence livresque.Il n'y a pas de Lumières sans bibliothèques, de démocratie sans bibliothèques, de liberté sans accès gratuit au savoir. Valentine Goby - écrivaine

Les êtres humains ont besoin de l'accès aux instruments de diffusion culturelle comme de pain. Jacques Joset - Professeur à l'Université de Liège

J'ai recu il y a deux ans après le passage d'un violent cyclone en Haïti cette lettre d'un jeune étudiant qui m'enjoignait de faire savoir aux gens de bonne volonté qui pensent envoyer de la nourriture aux sinistrés qu'il serait souhaitable que chaque sac de riz soit accompagné d'une caisse de livres car, écrit-il, "nous ne mangeons pas pour vivre mais pour pouvoir lire. Dany Laferriere - écrivain

Ouvrir un livre, c'est fermer une prison. Xavier Le Clerc - écrivain

Les initiatives prises par Bibliothèque Sans Frontières sont indispensables et d'une extrême pertinence. Lire, faire lire, dire en ses mots ou avec les mots des autres, tout cela permet une certaine réparation quand le sort malmène les êtres et les prive de l'essentiel. Il ne faut pas douter du bienfait des livres. Il faut les passer comme on passerait sans hésiter sa gourde emplie d'eau à qui est assoiffé. Hélène Lépine - écrivaine

Les nourritures de l'esprit sont aussi essentielles pour reconstruire des sociétés et des êtres humains en situation de désespoir. L'action de de Bibliothèques sans Frontières après le séisme de janvier 2010 en Haiti est de ce point de vue inestimable. Kettly Mars - écrivaine

Dans les situations d'urgences et de catastrophes, après la réanimation des corps qui dure quelques jours, ce qui est le plus touché c'est la dignité des êtres, des bébés, des enfants, des adolescents, des parents, des adultes, des familles. Voilà pourquoi il est urgent que tous puissent lire ou qu'on puisse lire à tous ceux qui le peuvent pas, pour que tous puissent accéder aux informations, aux livres, à la poésie, aux contes, aux mots... Tout ce qui les rattache aux autres humains, à la culture, à tous ceux qui n'ont pas vécu cette catastrophe, pour se sentir faire partie de la même communauté... Parfois aussi aux mots et aux livres de sa propre culture, brisée, menacée par la crise, la douleur et même l'aide internationale.. Accéder aux mots, c'est rester debout, malgré tout! Marie Rose Moro - Médecins Sans frontières, Professeure de pédopsychiatrie.

IFLA is pleased to support the Libraries Without Borders’ new international campaign “Books in Humanitarian Emergencies”. Libraries Without Borders’ exemplifies the commitment of the library sector to humanitarianism and recognising the value of library services and books to all societies and how culture can assist in recovery from natural and manmade disasters. One of IFLA’s Key Initiatives within its Strategic Plan is our cultural heritage disaster reconstruction programme through with we believe that culture is a basic need, a community thrives through its cultural heritage, it dies without it. The work of BSF fits very well with IFLA’s strategy. Ingrid Parent, Présidente de l’IFLA


Ne pas lire, c'est s'isoler des autres et se couper de ses propres rêves. Jean Reno - acteur

Rêver et sans cesse rêver, à mes yeux c'est le seul remède au désespoir crasse, seul remède capable par conséquent de nous amener à bouger et à faire quelque chose de nos si petites vies, et ce sont les mots qui nous donnent accès à pouvoir rêver à ce quelque chose d'infiniment plus grand qui n'est pas encore là, mais qui nous donnent à penser et croire que nous l'obtiendrons très très bientôt. Yvan Tessier - bibliothécaire et photographe